Accueil> … > Le diagnosticCompétitivité

La compétitivité du territoire

  • Un périmètre intégré dans une région riche et dynamique, au nord d’un sillon alpin dense en activités et population, aux portes du bassin lémanique avec lequel les échanges sont nombreux, et porteur d’une image de qualité et de dynamisme.

Accessibilité externe :

  • Une très bonne desserte autoroutière et de bonnes liaisons aéroportuaires,
  • Des gares TGV à proximité, mais plus de 3h30 de Paris par le train,
  • Peu de déplacements faits en train pour les relations régionales, des études en cours pour une amélioration du réseau ferré.parc altais

L’activité économique:

  • Une concentration sur la C2A,
  • Une relative bonne santé de l’emploi,
  • Des évolutions différenciées selon les territoires, mais presque toujours à la hausse
  • Des secteurs porteurs pour l’avenir : un tissu de PME-PMI avec du savoir faire, métallurgie et travail des métaux fragilisée, équipements mécaniques plus résistants,
  • 3 moteurs pour le futur : les pôles de compétitivité : Mécatronique, Sport et loisirs, Image et techniques du multimédia (Imaginove),
  • Une baisse du nombre d’hébergements et de nuitées touristiques,
  • Un BTP encore en bonne santé.

Les zones d’activités:

  • 84 ZAE sur 880 ha dont 115 ha disponibles
  • De grandes entreprises installées en dehors des zones d’activités
  • Une offre de grande taille insuffisante
  • 18 ha/an consommés en moyenne
  • Des projets de zones d’activités : 210 ha concentrés principalement sur la C2A, la C.C. du Pays de Fillière et la C.C. du Pays de CruseillesTendance au développement tous azimuts de ZAE non qualifiées

L’agriculture:Vaches

  • Une agriculture pérenne et multifonctionnelle avec des produits AOC,
  • 500 exploitations dont 74 % sont pérennes,
  • Filière lait prépondérante ; 3 autres filières : viande, maraîchage et polyculture élevage,
  • Deux grands types d’exploitations dans le futur : des exploitations laitières de plus grande taille, et des exploitations diversifiées tournées vers la demande du territoire.

La forêt:

  • 35 à 40 entreprises d’exploitations forestières ou de scieries,
  • Filière bois et bois-énergie en développement.
Les enjeux de la compétitivité

- Une nécessaire structuration territoriale par secteur d'activité
- La hiérarchisation et qualification des zones d'activités pour l’industrie et les services associés, ainsi que l’artisanat de production ?
- La définition de secteurs d’accueil à vocation de TP ?
- La pérennité des exploitations agricoles et diversification des productions
- Soutenir le dynamisme des pôles de compétitivité
- L'Offre d'hébergement et d'équipements touristiques, préservation sites remarquables, valorisation glisse et tourisme d’affaires
- Couverture TIC (technologies information communication) du Sud du territoire

- Fiscalité locale: Solidarité fiscale entre les territoires, par EPCI et au-delà à l’échelle du bassin annécien ?

- Dynamisation du territoire:
un pari sur les ressources humaines du territoire
Promouvoir une image collective, lisible et partagée
Capacité de rayonnement et d’entraînement de la polarité annécienne

- Accessibilité des pôles d’emplois et accessibilité externe